V. Fournier, éditeur à Gap

Valentin Fournier, éditeur à Gap

 

 

Cette rubrique rend hommage à l'important travail d'inventaire publié en 1983 par Daniel Thély, Président fondateur du Club cartophile des Alpes du Sud.
Aujourd'hui l'informatique nous permet d'apporter facilement les corrections et compléments nécessaires à cet opuscule dactylographié mais aussi et surtout de pouvoir visualiser chaque carte. Nous en avons déjà retrouvé 2681 sur les 2708 cartes légendées, soit 99 %. Il en reste donc au moins 27 à retrouver. 826 cartes ont été ajoutées à la liste de 1983. Un grand merci à François Pinatel pour son aide dans l'élaboration de ce catalogue. Contribuez vous aussi à le compléter en nous envoyant les numérisations de vos cartes non représentées dans ces pages.

 

Historique

Au début du XXe siècle plusieurs dizaines d'éditeurs ont commercialisé les cartes postales dans les Hautes-Alpes, mais le plus important, tant par la qualité que par la quantité, semble être la filière Fournier. S'attachant autant à la vie de tous les jours dans les petits villages qu'aux paysages de montagne, Monsieur Fournier nous laisse plus de 2.000 documents sur le début du siècle. Les activités militaires et touristiques permirent des tirages relativement importants et de nombreuses rééditions avec un cliché de base identique, ce qui complique le classement.

Valentin Fournier, peintre décorateur, 41 rue Carnot à Gap, comprit très vite l'essor grandissant de la carte postale; Tout d'abord vers 1903 il repiqua des clichés et des cartes des éditions Artige à Aubenas, puis peu à peu créa ses propres clichés d'après des photos de MM. Dupuis, Michallon, Willemse.

Cette affaire vendue en 1922 à Melle Joubert était la propriété de M. Gilloux sous le nom de Éditions des Alpes dans les années 80.

Dès 1922, Melle Joubert, à l'aide d'un lourd appareil à plaques et à bicyclette, sillonna toutes les routes du département jusqu'en 1935, date de la vente à M. Jullien. L'age d'or de la carte était terminé, on passait du stade artisanal à l'ère industrielle avec beaucoup de vues passe-partout à grand tirage.

On peut donc classer les Éditions Fournier comme suit :
1 - Dès 1898, Camille ARTIGE (°16/09/1878 à Aubenas - †24/03/1920) : près de 200 clichés de la série LES ALPES PITTORESQUES, surtout dans le 05
2 - Vers 1903, Valentin Marius FOURNIER (°23/11/1875 à Marseille - †17/07/1956 à Gap) : plus de 1500 clichés dont au moins 86 repris de la série C. Artige citée ci-dessus
3 - En 1922, Melle Marguerite JOUBERT (°24/10/1894 à Gap - †15/07/1985 à Gap) : des rééditions et des créations (plus de 1300 au total)
4 - en 1935, Marcel JULLIEN (°26/12/1901 à Trescléoux - †11/02/1971 à Gap) : beaucoup de rééditions, peu de création
5 - en 1937, M. COLOMB : surtout des rééditions
6 - vers 1940, Melle Lorenza Adrianna ANDREIS (°28/12/1921 à Gênes - †03/02/1981 à Gap) : difficile à définir
7 - en 1950, Joseph ABEIL réédite et créé beaucoup de cartes (7.000 clichés)
8 - en 1966, Raymond GILLOUX ne garde des 7.000 clichés Abeil que les 200 cartes éditées en couleur (n°1 à 200 environ), et jusqu'en 1983 édite plus de 2.000 clichés en couleur portant n°1 à 2210 (au 1 mai 1983). Le tirage de chaque C.P. était de 3.000 exemplaires au minimum.

La numérotation fut modifiée par M. Fournier, tous les autres éditeurs rachetant cette entreprise ont conservé la numérotation Fournier avec quelques rares modifications.

Il semble que les autres éditeurs régionaux ne se sont que peu servis des clichés Fournier (Vollaire, Gache, Lambert, Chautard, etc.).

Le nombre de C.P. différentes parues avant 1940 est difficile à définir avec exactitude, mais il est certainement le plus important de France en pourcentage par rapport au nombre d'habitants (entre 50.000 et 150.000). L'ensemble de la filière Fournier représente à lui seul plus de 20.000 C.P. de types quelquefois identiques si ce n'est la mention éditeur et la façon de se servir du cliché qui changent.

Le répertoire Fournier permet de connaître rapidement toute l'activité haut-alpine dans tous les domaines de la vie locale. La collection Fournier montre la mutation du début du siècle vers les activités touristiques et sportives loin de l'essor industriel.

Méthodologie employée dans ce catalogue :

Lorsqu'il existe plusieurs éditeurs pour un même cliché photographique, nous ne retenons qu'une carte postale en privilégiant l'éditeur Fournier. Une exception est faite à ce principe dans le cas où il existe plusieurs numéros pour une même vue, nous les retenons tous. Les cartes se trouvant avec et sans numéro ne sont retenues que pour la version numérotée.
Le catalogue répertorie les cartes éditées jusqu'à Andréis inclu.
Vous pouvez télécharger les cartolistes réalisées par François Pinatel :

    

Fournier a édité deux séries spéciales de 20 cartes chacune, que l'on peut appeler « séries Luxe » :

    
Cliquer sur les vignettes pour voir les cartes

 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11
Page suivante