Les orphelins de France

The Fatherless Children of France

 

Fatherless Children of France

 

Les orphelins de la Grande Guerre

Dès le début la guerre, le monde associatif s’est préoccupé de secourir les orphelins. Le destin tragique de ces enfants français privés de leur père va frapper les esprits bien au-delà de l’hexagone.
En mars 1916, est fondée la Fraternité Franco-Américaine, chargée de répartir les dons recueillis aux Etats-Unis par the Fatherless Children of France entre les différentes associations françaises.
L’intervention de l’État est relativement tardive. La loi sur les pupilles de la Nation date du 24 juillet 1917 seulement et les orphelins sont visés par la loi des pensions du 31 mars 1919.

La manifestation du 4 juillet 1920 à Paris

Le 4 juillet 1920, jour de la fête nationale des États-Unis, une grande manifestation de gratitude envers les américains est organisée aux Tuileries.
20.000 enfants orphelins de la guerre, tous secourus par les Fatherless Children of France, défilent devant l'ambassadeur des États-Unis. Sur la tribune officielle, parmi les personnalités présentes, on distingue le député des Basses-Alpes André Honnorat, alors ministre de l'Instruction Publique.

 


Sur la tribune officielle, de g. à d. au premier rang : MM. Poincaré, Landry, Honnorat, Hugh Campbell Wallace,
Ambassadeur des États-Unis, Lhopiteau, André Lefèvre, Comte Clary, Prince A. de Monaco, Maréchal Joffre,
Autrand, Herrick, Général Pau, Deutch de la Meurthe.


L'ambassadeur des États-Unis reçoit un bouquet de fleurs des mains d'un jeune orphelin.


Une jeune orpheline lit une lettre de remerciements à M. l'ambassadeur des États-Unis.

Commentaires (9)

1. Bonzom Marie-José 08/12/2015

Ma mère a eu une marraine de guerre. Elle savait par coeur son nom et son adresse
Janet Icemberger
236 green street
Dayton OHIO USA
Elle racontait les lettres qu'elle recevait et que lui traduisait le curé du village (avec un dictionnaire !!!) Elle lui racontait des choses extraordinaires pour une enfant d'un milieu rural très très pauvre, par exemple qu'elle amenait son chat chez un dentiste pour animaux.
Pourrais-je retrouver des traces de cette personne ou de ses descendants ?

2. YOLANDE 02/12/2015

Je suis en possession d'un document de votre association daté du 10/06/1920 concernant ma mère Geneviève THEVENEAU Marmentray Cne de CRUX LA VILLE 58 et une envoyant un mandat correspondant au don de bienfaiteurs Mrs E. H. Simpson 1007 Burns avenue Detroit Michigan Je souhaiterais savoir si cette personne a de la descendance ou de la famille que je pourrais contacter; et par quels moyens. Par avance, merci.
Bien cordialement.
Yolande

3. goupil serge 26/08/2015

Je suis en possession d'un document de votre association daté du 10/01/1919 concernant ma mère NEAU Marcelle de Payré s/ Vendée (Vendée) et indiquant un généreux donateur: Mrs
George C. Buell 56 Berkely Street Rochester New York.
Je souhaiterais savoir si cette personne a de la descendance ou de la famille que je pourrais contacter; et par quels moyens. Par avance, merci.
Bien cordialement.
Serge Goupil

4. Huiban Daniel 08/11/2014

Bonjour,
Je viens d'être contacté par L'Athénaeum de Boston en Amérique, Ils possèdent dans leurs archives des lettres et des photos de ma grand mère et de mon père,
Des associations américaines ont apporté des aides à ma grand mère, veuve à 27 ans avec 5 enfants suite au décès de mon grand père en 1915.
Je n'étais pas au courant de ces faits.
C'est avec beaucoup d'émotion et de gratitude à l'égard de ces familles américaines que j'entretiens une discussion avec la directrice de L'athénaem de Boston pour obtenir une copie de ces photos et de ces lettres.
Bien cordialement

5. FONTANIER RENE- ROLLANDE 02/06/2014

Sommes en possession de 2 lettres 1932 -1934 et2 photos du pére bienfaiteur .Concernant YVETTE ARNAUDépouse FONTANIER ROGER père disparu le 25aout 1914 en tant que pupille elle à été adoptée par Mr et Mme GARRETT PAULet COMPANY 882 THIRD AVE.BROKLIND. N.Y.Reste t'il de la descendance .Si oui des retrouvailles après 100 ans cela serai formidable.
Cordialement

6. CAMUS 07/04/2014

Suite à un message sur ce site (daté du 17 04 2011) ou je mentionnais que je découvrais cette fondation et que ma mère a été l'un de ces enfants sans père de la "grande guerre" - j'avais même découvert un courrier de son donateur : DODGE ARTHUR 563 PARK LANE à NEW YORK.. c'etait très émouvant car cette adresse existe toujours et cette personne doit certainement avoir des descendants. Il y a presque 96 ans...
je souhaiterais savoir si ces personnes existent et pourquoi pas prendre contact très cordialement en vue d'un échange intellectuel de mémoire.
Je vous remercie de votre réponse. Il s'agit de ma mère : Louise COURTOIS née à Paris 15ème le 07 janvier 1912 et sa maman veuve de guerre était Ange Louise COURTOIS née le 06 10 1891 qui habitait 13 rue Lacordaire à Paris 15ème. Mon grand père mort à VERDUN était Ernest Raymond COURTOIS né le 22 10 1889 à Quessy 02. TRES CORDIALEMENT MERCI d'avance d'une réponse possible négative ou positive ??
Tous mes remerciements Susan CAMUS

7. OFFICE DE TOURISME DU DONZIAIS 26/06/2012

Bonjour
Nous avons fait de nombreuses recherches sur nos soldats morts en 14-18 sur notre canton: fiches militaires et biographies pour chaque soldat ont été ainsi présentées lors d'une exposition. Maintenant nous recherchons les bienfaiteurs des orphelins afin de retrouver des descendants. Le seul indice que nous ayons vient du MINNESOTA 1er bienfaiteur : Misse Dorothy House DULUTH MINNESOTA et LUTHER C HARRIS DULUTH MINNESOTA
Merci de nous repondre
Cordialement

8. JENNEPIN 29/05/2011

Bonjour je suis à la recherche d un ancien donateur-bienfaiteur dont voici les coordonnées
Mrs. E.M. Buster
2606 east 31 st street
Kansas City
Missouri
Ce document date de février 1920
Au sujet de M. CLERICY Gabriel à Saint Laurent du Var
Je vous remercie pour votre réponse.
Cordialement.

9. susan camus 17/04/2011

Petit témoignagne : je découvre cette fondation et je découvre que ma mère a été l'un de ces enfants sans père de la "grande guerre" - j'ai même découvert un courrier de son donateur : DODGE ARTHUR 563 PARK LANE à NEW YORK.. c'est très émouvant car cette adresse existe toujours et cette personne doit avoir des descendants. Il y a presque 96 ans... bien cordialement

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau