Cinquantenaire de la République

11 novembre 1920
Le cœur de Gambetta entre au Panthéon

 

Léon Gambetta

Les cérémonies de l'armistice de la guerre 1914-1918 donnèrent lieu à deux événements :
- Le transfert au Panthéon d'une urne contenant le cœur de Léon Gambetta (1838-1882), homme politique républicain qui dirigea le Gouvernement de la Défense Nationale pendant la guerre de 1870-1871 après la chute de l'Empire de Napoléon III.
- Le cortège du transfert des restes du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe. Le cercueil posé sur un affût de canon, recouvert d'un drapeau tricolore, entre au Panthéon avant de rejoindre la Place de l'Étoile.

Le 20 janvier 1920 André Honnorat fut nommé ministre de l'Instruction publique et des Beaux-arts dans le premier cabinet Millerand et conserva ce portefeuille jusqu'au 24 septembre 1920. En cette qualité, il soutint brillamment le budget de son ministère et prit l'initiative d'un projet de loi tendant à la translation au Panthéon de l'urne contenant le cœur de Léon Gambetta.
A la chute du cabinet Millerand, le 20 septembre 1920, Georges Leygues lui offrit de conserver son portefeuille dans son cabinet. Il accepta et continua à gérer ce ministère jusqu'au 16 janvier 1921. C'est alors qu'il fit voter le projet de loi relatif à la translation à Paris des restes d'un soldat inconnu mort pour la France.


La maison des Jardies sur la colline de Sèvres où reposait le cœur de Gambetta.


Remise le 11 novembre 1920 par André Honnorat, ministre de l'Instruction publique, de la châsse renfermant le cœur de Gambetta avant son transfert au Panthéon (Document Yvon Arnaud).
Autour d'André Honnorat (1) figurent Adolphe Landry (à gauche au premier plan) ministre de la marine, André Lefèvre (2) ancien ministre de la guerre, Eugène Étienne (3) ancien ministre de la guerre, Yves Le Trocquer (4) ministre des travaux publics, le général Jouinot-Gambetta (5) neveu de Léon Gambetta.

 


Chargement de la châsse sur le char au départ de Denfert-Rochereau.




« Ici repose le cœur de Léon Gambetta solennellement transféré au Panthéon
le 11 novembre 1920 suivant la volonté nationale (loi du 1er septembre 1920) »
(Photo galerie.roi-president.com).

 

Commentaires (1)

1. Lúcia Helena Gambetta 17/09/2012

Un grand nom et un grand cœur pour la France!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau