La carte postale précurseur

Les premières cartes postales

 

Deux modèles de cartes postales officielles réalisées par l'imprimerie nationale sont mis en circulation le 15 janvier 1873, en application de la Loi du 20 décembre 1872 :
- Une affranchie à 10 centimes pouvant circuler à découvert dans la circonscription d'un même bureau.
- Une autre affranchie à 15 centimes pouvant circuler de bureau à bureau.
La seule illustration que comporte ces cartes est une frise de 4mm d'épaisseur encadrant la partie réservée à l'adresse du destinataire.
Le succès est immédiat et dépasse les espérances de l’administration des postes. Les imprimeries nationales sont débordées et le ministre des finances autorise, le 7 octobre 1875, les imprimeries privées à éditer des cartes postales.

 

Carte officielle de bureau à bureau avec indication de tarif pour la France et l'Algérie :

 

carte précurseur
Carte postale expédiée de Saint-Paul-sur-Ubaye le 15 septembre 1874 à destination de Gap.
(Marque de départ : cachet à date type 17, oblitération losange gros chiffres 3799 sur 15c Cérès
+ cachet à date type 16 du bureau de Barcelonnette)

 

carte précurseur
Carte postale expédiée de Barcelonnette le 8 novembre 1875 à destination de Marseille.
(Marque de départ : cachet à date type 16, oblitération losange gros chiffres 312 sur 15c Cérès)

 

Carte officielle à partir de 1876 avec indication de deux tarifs
pour la France et l'Algérie ainsi que deux tarifs pour l'étranger :

 

carte précurseur
Carte postale expédiée de Barcelonnette le 12 octobre 1876 à destination d'Apt.
(Marque de départ : oblitération cachet à date type 16 sur 15c Sage, marque d'arrivée : cachet à date type 17)

 

Les premiers Entiers Postaux sous forme de cartes postales, furent émis le 1er Juin 1878, suite à une circulaire du 6 mai 1878, avec deux types (10 c. et 15 c.) et la mention "Ce côté est réservé exclusivement à l'adresse".

 


Carte postale envoyée du Lauzet-sur-l'Ubaye par boîte mobile (boîtes à lettres accrochées aux diligences ;
les courriers qui ont transités par ce service portent la marque BM) à destination de Barcelonnette le
18 octobre 1880, cachet à date type 17 sur 10 centimes "Sage" imprimé (coll. Yves Nicolas).

 

En 1881, par rigueur sémantique, on modifia la mention en "Ce côté est exclusivement réservé à l'adresse".

 


Carte postale expédiée de Forcalquier le 26 Février 1887 à destination de Aix-en-Provence.


Carte postale réponse expédiée de Digne le 12 Janvier 1896 à destination de Toulouse.

 

La carte postale acquiert ses lettres de noblesse lors de l'Exposition universelle de 1889, où une carte dessinée par le graveur Léon-Charles Libonis représentant la tour Eiffel fut vendue à 300 000 exemplaires.

 

carte Libonis
La première carte postale illustrée française date de 1889.

 

Le Marseillais Dominique Piazza semble être le premier à avoir commercialisé, en France, des cartes photographiques en 1891. Cependant, les cartes photographiques imprimées restent excessivement rares avant 1897.
Les premières cartes photographiques imprimées de la vallée de l'Ubaye reproduisant des clichés de Rava datent de 1899.

 

carte Rava

carte Rava
Carte postale expédiée de Barcelonnette le 19 août 1899 (coll. Yves Revest).

 

carte Rava
Carte postale expédiée de Barcelonnette le 27 août 1899 (coll. X).

 

carte Rava

carte Rava
Carte postale expédiée le 6 septembre 1899 (coll. Yves Revest).

 

carte Rava
Carte postale expédiée le 26 juillet 1900 (coll. X).

 

La carte postale illustrée va prendre un essor considérable avec l'Exposition universelle de Paris en 1900. L'illustration photographique en a rapidement fait un outil d'information et un objet de collection. C'est le début de l'âge d'or de la carte postale qui durera jusqu'en 1918.


Commentaires (2)

1. betonmma (site web) 22/08/2012

ubaye-en-cartes.e-monsite.com est mon numéro 1 site maintenant

2. Luz Maria Silva (site web) 13/02/2011

Felicidades por sus tarjetas postales de Barcelonnette y por esta pequeña historia de esa forma de enviar mensajes por correo tan interesante

Ajouter un commentaire