La carte du mois de juin 2008

Barcelonnette
L'Hôtel des Alpes à la Belle Époque

 

La photographie ci-dessus, prise en 1893, nous montre l'ancien Hôtel des Alpes, avec à gauche de l'entrée le Café des Alpes et à droite un salon de coiffure.
En 1895, un groupe de Barcelonnettes ayant des affaires au Mexique fonde la Banque de Barcelonnette afin de faciliter leurs transactions avec ce pays. Ces mêmes personnes créent deux ans plus tard la Société des Messageries de Barcelonnette qui assurera une liaison régulières vers la gare de Prunières.
Au tout début du nouveau siècle, la Banque de Barcelonnette reconstruit l'immeuble de l'Hôtel des Alpes et installe ses bureaux au rez-de-chaussée à gauche de l'entrée, et à droite les bureaux des Messageries.

Ce nouvel établissement, situé sur la plus belle place de la ville, est équipé avec tout le confort moderne, comme le mentionne cette publicité de l'époque.

En 1910, Barcelonnette devient ville étape sur la Route des Alpes d'Evian à Nice par les Grands Cols, créée par le Touring Club de France. L'Hôtel abrite le Bureau des Autos-Cars de la Route des Alpes. Émile Dunand, lauréat du T.C.F., est alors le propriétaire du Grand Hôtel des Alpes.

Petits souvenirs publicitaires...

Émile Dunand (à droite sur la photo) accueille les touristes de la Route des Alpes.

Cette rubrique a été réalisée à partir de documents transmis par Pierre Martin-Charpenel, Yves Revest et Alain Dominici.

Retour à la liste des archives