Les 73e et 83e bataillons alpins de forteresse

Le 73e bataillon alpin de forteresse

 

Les bataillons alpins de forteresse (BAF) ont été créés par décret du 16 octobre 1935 pour occuper les ouvrages fortifiés de la frontière des Alpes. Ils forment corps et portent des numéros de 70 à 76. Ils se distinguent des chasseurs alpins en faisant partie de l'infanterie métropolitaine et des régiments d'infanterie alpine.
Les BAF ont la garde du drapeau d'un régiment dissous d'infanterie ayant fait partie, avant 1914, du dispositif de défense des Alpes. Pour le 73e BAF il s'agit du drapeau du 157eRI.
Le 73e BAF est attaché au sous-secteur de défense de l'Ubaye. Il a été créé à la fin de 1935 par transformation du 4e bataillon du 159e RIA. Son P.C. est à Jausiers, puis, à la veille de la guerre, à Tournoux.
A la mobilisation, en 1939, le 73e BAF occupe les ouvrages de Restefond et des Fourches, avec son P.C. à Jausiers et sa section d'éclaireurs skieurs (SES) à la Combe de Saint-Paul.


Le Commandant Hurte reçoit le fanion du 73e BAF [memoire-des-alpins.com]


Les casernes du 73e BAF à Jausiers


Le 73e BAF à Jausiers.


La fanfare du 73e BAF





Les sections d'éclaireurs skieurs


SES du 73e BAF au lac des 9 couleurs.
La colonne avance en direction du col de la Gypière.

Ecole de Ski de la SES du 73e BAF à Serennes


Ecole de Ski de la SES du 73e BAF à Serennes


Tourmente au pied du Thabor

Le 83e bataillon alpin de forteresse

 

Le 83e BAF est mis sur pied à partir du 25 août 1939 avec un noyau fourni par les 1re et 3e compagnies du 73e BAF du temps de paix. En juin 1940, il tient les quartiers de Meyronnes et de Saint-Paul.


Le 83e BAF à Jausiers.

Haut de page